Réfléchir à notre spécificité

Galerie

Editorial du dernier numéro du journal mensuel La vie protestante Neuchâtel-Berne-Jura (No. 8, octobre 2016) en lien au dossier “La Réforme sur nos terres”. Notre dossier souligne l’importance dans nos contrées, déjà du temps de la Réforme, de la volonté … Lire la suite

Le courage d’être visibles

Galerie

Depuis le tournant du siècle, les réformés prennent mieux conscience de leur manque de visibilité sociale et de ses conséquences en termes de marginalisation de leurs Eglises. Par le passé, ils ont été marqués par l’idée que la visibilité et … Lire la suite

Sébastien Castellion et Guillaume Farel

Galerie

Parmi les réformateurs protestants du XVIe siècle, Guillaume Farel – disparu voici 450 ans – est un combattant de la première heure, indéfectible partisan de la nouvelle foi. Plus libéral, Sébastien Castellion, dont on célèbre les 500 ans, conteste les … Lire la suite

Martin Luther, un moine très (peu) ordinaire

Galerie

Le caractère de Martin Luther (1483-1546) le porte sa vie durant tantôt à se tourmenter et tantôt à mener joyeuse vie. Moine ultrareligieux dans sa jeunesse, Martin se persécute et se flagelle. Il recherche la perfection devant Dieu, graal inaccessible … Lire la suite

L’Eglise a-t-elle inventé la différence des sexes ?

Galerie

A partir du mythe fondateur d’Adam et Eve et des récits des Evangiles, l’Eglise a développé une conception des rôles de l’homme et de la femme au sein de la famille chrétienne qui demeure un des piliers de notre civilisation. … Lire la suite

Le protestantisme et l’argent

Galerie

Prétendre que la religion est une affaire d’argent est réducteur. La foi, le pardon, l’espérance du salut, ne sont pas des affaires financières. Pourtant, à chaque époque, les liens entre la piété et l’économie sont très intenses. La mentalité religieuse … Lire la suite

Devenir soi-même et renoncer à soi-même

Galerie

Devenir soi-même et renoncer à soi-même sont deux mots d’ordre apparemment contradictoires de l’Evangile. Le premier correspond bien à l’esprit de la modernité, le second lui est incompatible, notre société de consommation se méfiant de toute forme de sacrifice. Les conserver ensemble, hors toute forme de radicalisme, est une manière de percer le mystère de la spiritualité chrétienne. Lire la suite

Du multitudinisme de Jésus au confessionnalisme de Paul

Les ministères actuels de l’Église, y compris dans le protestantisme, trouvent leur origine dans les ministères qui se mettent progressivement en place dès la mort de Jésus, alors qu’il s’agit de le remplacer à la tête de la jeune communauté des disciples. La rapide disparition du Maître provoque toute une série de réactions en chaîne observables dans le Nouveau Testament, qui sont analysées dans cette formation : Alors que l’Église se confessionnalise et se sédentarise, la foi se spiritualise, tandis que les ministères se diversifient, s’institutionnalisent, se hiérarchisent et se fonctionnarisent, donnant peu à peu naissance à la structure complexe des cinq patriarcats puis de l’Église romaine, plus tard contestée par le protestantisme.

PDF Cliquez ici !

Formation donnée à Neuchâtel le 27 octobre 2012, dans le cadre de la formation diaconale dispensée par l’Office Protestant de la Formation (OPF).

Le chemin qui mène à la vie

Galerie

Prétendre à la perfection intérieure, et du coup se passer de la grâce, est un non-sens spirituel. Le protestantisme ne l’a que trop souligné. À l’inverse, tout miser sur le simple effacement de nos fautes, au point de négliger ce travail intérieur de pacification du soi et de guérison intérieure, c’est ignorer la valeur irremplaçable de notre for intérieur. Selon certains mystiques, le siège de nos émotions et de nos pensées intimes est aussi la demeure du divin en nous : Une conscience à la fois sensible et fragile. Lire la suite

Les réformés, décidément pas très people !

Galerie

Les Réformés ne brillent pas par leur vénération des people, c’est le moins que l’on puisse dire ! Cela tient d’une part à leur vision de l’homme, qui fait de chaque individu un enfant de Dieu, un être dont la valeur n’a rien à envier à celle d’une star, mais d’autre part aussi, paradoxalement, à leur incapacité actuelle à s’émanciper d’une vision traditionnaliste de l’Eglise, fondée sur des acquis sociaux et culturels plus que sur une véritable politique constructive. Lire la suite